Infos/News

Confinement et approvisionnement

Cher lecteurs, après de nombreux mois d’absence, cet article marque mon retour sur mon blog historique. L’année dernière a été marquée par le lancement d’un projet qui me tient particulièrement à cœur et que je tente de développer avec force et conviction. Si vous avez envie d’en savoir plus, je vous invite à aller découvrir le résultat sur mon autre blog !

Pour autant, ma curiosité et mon envie de partager mes découvertes n’a pas diminué, je la gardais juste pour moi sans prendre le temps d’écrire des articles !

Aujourd’hui, je reprends avec fierté le clavier et la souris pour vous partager une nouvelle exploration dans le domaine culinaire, fortement influencée par la période de confinement que nous vivons tous depuis plusieurs semaines.

Comme beaucoup d’entre vous, s’approvisionner devient un vrai défi. Heureusement, la modernité additionnée au courage et l’abnégation de nombreux individus nous offre (pour ceux qui y ont accès tout du moins) l’opportunité de faire nos courses sans sortir de chez nous.

J’ai eu l’occasion de tester les supermarchés en ligne traditionnels, mais également d’autres offres moins visibles, que je tenais à vous partager ici. Si certains vous intéressent, je vous met mes liens de parrainage en bas de cet article.

J’en profite pour indiquer que cet article n’est pas sponsorisé, il est un simple retour d’expérience sur les services que j’ai pu identifier ou tester.

Les marchés en ligne

Cette catégorie regroupe les plateformes qui permettent aux commerçants de proposer leurs produits à la vente avec un service de livraison à domicile et/ou de ‘click and collect’. Généralement, vous pouvez rechercher sur ces plateformes par produit. Vous choisissez ensuite le commerçant auprès duquel vous composez votre panier.

Tout d’abord, je tenais à vous parler d’une première plateforme que j’ai adopté depuis plus de 9 mois : Potager City. La mission qu’ils se sont fixé, depuis 2007, est d’apporter aux habitants des villes des produits issus de l’agriculture durable et locale. Si possible, leurs produits sont bios et ils privilégient autant que possible les circuits courts. Ils s’appuient sur un réseau de plus de 30 000 partenaires pour apporter les paniers au plus près des consommateurs. L’autre force de leur proposition est la sélection très en amont des produits pour renforcer la livraison de panier toujours composés de produits de saison et d’une qualité particulièrement pointue.

Potager City – Des paniers de fruits et légumes de saison : fraisbons et responsables !

Comme je le disais, j’utilise leur service 1 fois par semaine depuis plus de 9 mois. Je suis contrainte de suspendre actuellement mon abonnement car malheureusement, mon point relais est au delà de la limite où je peux me déplacer. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde ! Ce dont je peux témoigner, c’est qu’en 9 mois, je n’ai jamais été déçue par la qualité des produits, souvent même de meilleure qualité que ce que je pouvais obtenir auprès de mon marché local, approvisionné à Rungis… J’apprécie dans leur solution la possibilité de changer mon panier chaque semaine, si les produits ne m’inspirent pas ou si au contraire je veux ajouter de nouveaux produits à ma sélection. J’apprécie également de pouvoir suspendre les livraisons temporairement, par exemple quand je pars en vacances ou comme actuellement avec les contraintes liées au confinement. Enfin, et je tiens à le souligner, je les ai interrogé sur les actions qu’ils prévoyaient en cas d’invendus, m’inquiétant d’éventuel gâchis. Je savais déjà qu’ils proposaient certains produits type jus de fruit issus d’invendus. Par ailleurs, ils m’ont informé que « les commandes non récupérées sont en effet données à des associations ou à d’autres personnes ».

Potager City – Les box de fruits et légumes extra-frais et qui ont du goût

La semaine dernière, j’ai testé pourdebon. Cette plateforme permet une mise en relation directe avec des producteurs de fruits et légumes, de produits de la mer, charcuterie, viandes, plats traiteurs, fromageries et crémeries, épiceries salées ou sucrées, boissons, arts de la table et produits régionaux.

Pour de Bon, la place de marché de producteurs

Pour ma part, j’ai testé l’achat de fromages et produits laitiers chez Beillevaire. J’ai pu choisir une livraison 3 jours après ma commande, la livraison s’est passée comme prévue. Il y a eu un peu de casse dans le colis probablement dû au transport. Signalé immédiatement sur la plateforme, le commerçant m’a répondu sans délai et déclenché le remboursement des produits.

J’ai apprécié sur cette plateforme de pouvoir accéder directement à des producteurs de différentes régions, m’offrant ainsi de la diversité. J’ai trouvé la navigation sur le site très aisée, l’expérience lors de la commande et après la commande très agréable. A suivre donc !

Cette semaine, j’ai prévu d’utiliser le service d’Epicery. Cette plateforme vous permet d’acheter en direct ou via des partenaires comme Monoprix, Franprix ou Naturalia des produits directement auprès de commerçants de quartier à Paris ou à Lyon.

Epicery – Les meilleurs commerçants de Paris livrés chez vous

Je trouve le partenariat avec les enseignes de distribution très intéressant, il me permet à partir d’un seul site/compte client de pouvoir m’approvisionner sur les produits du quotidien, mais également de soutenir le commerce local en me mettant en relation avec des commerçants de quartier, basé sur ma géolocalisation.

Lorsque vous accédez au service, vous renseignez l’adresse de livraison (votre domicile par exemple) et la plateforme vous propose un ensemble de commerces à proximité. Ces commerces sont majoritairement des commerces de bouche. J’actualiserai cet article dès que j’aurai testé la formule !

Des courses basées sur des recettes à préparer

Une autre tendance très à la mode actuellement, encourager le « fait maison » tout en simplifiant les courses associées.

La première plateforme que j’ai testé, Jow, associe des partenaires parmi de grandes enseignes de distribution et la composition de menus à partir de recettes sélectionnées. Vous accédez au site en choisissant d’abord l’enseigne et en renseignant vos codes d’accès auprès de ce partenaire. Vous choisissez ensuite parmi une sélection de recettes et obtenez ainsi un panier d’achat composé des ingrédients. Vous pouvez ensuite enlever ou ajouter des produits de la base du partenaire et ainsi obtenir un panier complet.

Jow – Qu’est ce qu’on mange ce soir ?

L’idée de ce site est vraiment attrayante, j’y ai déjà passé deux fois commande. Les avantages sont l’existence d’applications mobiles compatibles Apple ou Android. La génération automatique du panier est également la grosse valeur ajoutée, d’autant qu’il est possible d’en modifier la composition.

Jow – L’appli qui fait les courses et qui aide à faire à manger !

Je relève néanmoins quelques défauts, qui mériterait d’être traités pour que j’utilise leur service encore plus fréquemment. Tout d’abord, la sélection des plats ne correspond pas vraiment à mes habitudes alimentaires. Et je trouve que le moteur de recherche est encore très limité par rapport à toutes les possibilités de recherche dont je pourrai avoir besoin pour trouver des idées de recette. L’autre défaut principal pour moi est l’accès à la plateforme. Je trouve trop complexe de devoir me connecter avec le code de l’enseigne partenaire. En effet, j’utilise souvent une application de gestion de mes mots de passe. Celle-ci ne peut pas fonctionner car l’url du site Jow ne correspond pas à l’url du site partenaire à partir duquel je dois retrouver mon mot de passe. Bref, je trouverai plus simple d’avoir un code d’accès Jow et du coup un compte unique, et d’associer à partir de mon compte avec les enseignes partenaires.

Cette semaine, je viens de m’inscrire à un nouveau service, sur recommandation d’une amie : Quitoque. Au passage, j’ai pu profiter de son offre de parrainage, ce qui ne gâche rien :-).

Quitoque – le pouvoir de bien manger

Le concept de ce site est également de vous proposer une sélection de recette, mais à la différence de Jow, les recettes sont fixes chaque semaine, et en fonction des recettes sélectionnées, Quitoque s’occupe de vous fournir un colis composé de l’ensemble des ingrédients nécessaires pour faire les recettes. Dans le même esprit que Potager City, Quitoque vous propose un système hebdomadaire que vous pouvez modifier/suspendre selon vos souhaits. Chaque semaine les recettes sont renouvelées, permettant ainsi des recettes de saison et de la variété. Vous pouvez enrichir votre commande grâce à des partenariats avec soit des paniers de produits (fruits, légumes…), soit avec des commerçants de bouche. Et le vrai plus c’est qu’ils centralisent les commandes et vous expédie le tout en un seul colis.

Quitoque – Ne devenez pas un papâte.

J’ai reçu mon premier colis aujourd’hui et j’ai été de suite séduite par leur concept. L’emballage tout d’abord était adapté pour contenir l’ensemble des produits, frais comme secs. L’autre gros avantages, les quantités sont adaptées en fonction du nombre de personne que vous avez défini en passant commande ! Aucun gâchis, vous avez la juste dose pour faire chaque recette. J’ai découvert il y a peu le concept de Batch Cooking. Du coup, je vais pouvoir préparer à l’avance plusieurs menus à l’avance sans me prendre la tête à rechercher des idées de recette. Génial !

Aujourd’hui, j’ai pu tester une première recette, que je vous invite à découvrir : Côtes de porc aux tomates séchées. Côté Mr P et moi même, je confirme, celle-ci est validée !

Cantine/restos à domicile

Cette autre catégorie regroupe différentes plateformes vous permettant de commander des plats préparés à faire livrer chez vous. Il existe déjà des sites connus comme Deliveroo.fr, Just Eat ou Uber Eats. Ces 3 plateformes permettent de mettre en relation un réseau de restaurants et les particuliers. Ils apportent le service de choisir parmi différentes enseignes et d’assurer la livraison en s’appuyant sur un réseau de livreurs généralement « freelance ». Cette catégorie de plateforme fait débat notamment sur le traitement qu’elles peuvent imposer aux livreurs. Pour autant, pour la période actuelle, leur existence permet à toute une partie de la population de continuer à travailler et/ou de continuer à manger malgré les contraintes du confinement. De mon point de vue, même si leur positionnement est critiquable, ils montrent leur utilité actuellement.

Une autre plateforme est un extra-terrestre, un mix des différentes catégories. J’ai décidé de la classer ici même si elle propose des services des autres catégories. Start-up française, elle veut se démarquer de cette dernière catégorie en offrant un service engagé sur plusieurs axes, parmi lesquels le soutien au livreurs (CDI, assurance prise en charge, maillage des livraisons…), la proposition aux client de produits de saison et de qualité (le respect des producteurs, 99% de produits frais, association avec différents labels qualités, exigences sur les additifs et les conservateurs…), des choix de recettes fait par la communauté. Retrouvez leurs engagements en détail ici.

Build the Future of Food – Frichti

Je n’ai pas encore testé cette plateforme, mais j’avoue être attirée par leurs engagements. A noter qu’en cette période de confinement, ils mettent en avant sur leur site plusieurs appels au dons pour venir en aide aux personnel soignant, aux livreurs, aux personnes en situation de grande précarité.

Liens/codes de parrainage

  • Potager City : code parrainage => AR-AAACKCMC. Vous recevez 5€ sur votre première commande et 15€ offert au parrain.
  • Pourdebon : 10 € OFFERTS à la 1ère commande pour le filleul et 10 € offert au parrain.
  • Epicery : Code parrainage => PBRAZ. 5 € OFFERTS à la 1ère commande pour le filleul et 5 € offert au parrain.
  • Quitoque : code parrainage => PER8V33. 20 € OFFERTS à la 1ère commande pour le filleul et 20 € offert au parrain.
  • Jow : Offrez 10 € à vos amis en partageant votre code (2 x 5 € sur leurs 2 premières commandes). Gagnez 10 € de récompense à leur première commande (dès 50 € d’achats, cumulable jusqu’à 5 codes par commande).
  • Deliveroo : Parlez de Deliveroo à un ami et nous vous offrirons une remise de 10 € sur vos 4 prochaines commandes. Votre ami profitera aussi de 10 € offerts sur ses 4 premières commandes !
  • Uber Eats : À chaque fois qu’un passager s’inscrit avec votre code d’invitation, il obtient une réduction sur sa course (le montant de la réduction dépend du lieu). Le parrain gagne des courses gratuites chaque fois que l’un d’entre eux effectue une première course avec Uber.

J’espère que cet article vous aura donné des idées pour vous approvisionner différemment. Et vous, avez vous découvert d’autres exemples locaux ou nationaux qui permettent de toujours consommer malgré les restrictions ? N’hésitez pas à partager vos trucs en commentaire, ainsi que vos codes de parrainage, je suis curieuse de tester de nouvelles idées !

5 réflexions au sujet de “Confinement et approvisionnement”

      1. Pour l’instant, nous allons, pourvu que cela continue. C’est vrai qu’ici nous entendons beaucoup les hélicos voler…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.